Souriez

Rédigé par Charisme - - Aucun commentaire
Souriez jusqu'à en crever ! Voyez votre vie comme un film, où chaque plan est enregistré. Que votre vie paraîtra triste aux yeux des spectateurs si vous ne souriez pas. En revanche si vous souriez, elle paraîtra heureuse, magnifique. Vous êtes lumineux.
Vous êtes solaires. Souriez comme si vous gagniez des points aussi longtemps que vous souriez. Chaque seconde où vous ne souriez pas est une seconde perdue. Chaque seconde où vous souriez est gagnée et sera gravée pour toujours dans vos coeurs. Mieux : des études ont montré que plus vous souriez, plus votre bonne humeur augmente. Car le corps est sensible à tous vos gestes. Votre cerveau absorbe ces gestes et agit en conséquence. Si vous êtes heureux, vous souriez ; de même, réciproquement, si vous souriez, votre cerveau ne fait pas la différence, et vous rendra véritablement heureux. Souriez comme si vous aperceviez votre bébé. Souriez comme si vous aviez tout gagné dans la vie. Souriez, souriez, souriez. Et soyez heureux. :-)

Les échecs

Rédigé par Charisme - - Aucun commentaire

Les échecs vous permettent d'avancer, de vous surpasser !

Avant tout, il faut bien intégrer que tous les hommes qui ont eu du succès ont connu des échecs. Obama, Napoléon, Laure Manaudou, Lady Gaga, JK Rowling... JK Rowling a présenté son manuscrit à des dizaines de maisons d'édition qui l'ont toutes refusé.
Ensuite, l'échec doit être envisagé comme une possibilité de vous améliorer. Vous allez prouver à la Terre entière que vous aviez raison. Et qu'ils ne savent pas la chance qu'ils ont raté en ne croyant pas en vous.
Vous allez le faire !
Puis les échecs vous donnent la possibilité de vous rendre compte combien vous êtes bons dans de nombreux autres domaines. Exercice pratique : prenez une feuille, un crayon, ou votre smartphone, et notez toutes vos qualités. Si une de ces qualités n'a pas été à la hauteur de vos attentes, alors vous en avez d'autres pour vous rattraper.
Vous vous rendrez compte aussi que souvent, les échecs vous mènent en des endroits que vous n'auriez jamais espéré, et qui étaient faits pour vous ! Vous ratez un concours ? Là où vous atterirez, votre plan B, c'est le mieux qui pouvait se passer pour vous !
Écoutez la chanson de Jean-Jacques Goldman : À nos actes manqués. Ô combien ces actes manqués ont pu vous façonner et vous donner une chance inespérée.
Un échec, c'est tout ce qu'il y a de plus normal, c'est même sain : si vous n'aviez pas d'échec, c'est qu'il y aurait un problème.
Alors si jamais vous essuyez un échec, pleurez un bon coup. Pleurez et vous vous sentirez mieux. Puis transformez cette négativité en optimisme : vous aviez raison de croire en vous, vous valez mieux que ce qu'ils croient. Et vous ferez mieux : plus fort, plus grand, plus éclatant. Souriez : votre échec est le départ d'une grande aventure qui vous apportera bien plus de fruits que vous ne l'imaginez.

L'importance des bonnes nouvelles

Rédigé par Charisme - - Aucun commentaire

Avez-vous déjà remarqué comment votre humeur dépend des bonnes ou des mauvaises nouvelles que vous recevez ? Une bonne nouvelle et vous êtes heureux pour la journée : un examen réussi, un job gagné etc. Une mauvaise nouvelle et vous êtes triste pour la journée. Un examen raté, la perte d'un emploi auquel vous teniez, etc. c'est une réaction naturelle contre laquelle on ne peut pas lutter, car l'être humain est fait ainsi qu'à  entendre une bonne nouvelle il se réjouit, et à entendre une mauvaise nouvelle il s'attriste.
Mais on peut jouer de ce processus, il faut produire les bonnes nouvelles. Pour créer des bonnes nouvelles, il est nécessaire de comprendre quelle chance nous avons. Nous avons de la chance d'être toujours en vie. Nous avons la chance de pouvoir manger à notre faim. Nous avons la chance de pouvoir dormir sous un toit. Nous avons tant d'autres chances qu'il nous faut découvrir et rappeler. Ce sont autant de bonnes nouvelles. Réjouissons-nous de ces bonnes nouvelles. Comme disait Saint-Augustin, « le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on a déjà ».

Fil RSS des articles