Doutez de tout maintenant 1/3

Rédigé par Charisme - - Aucun commentaire

  • Vous pensez que vous savez quelque chose sur le monde ? Doutez-en.
  • Vous avez une religion ? Doutez-en.
  • Vous pensez qu’il faut être poli avec ceux que vous rencontrez ? Doutez-en.
  • Vous pensez que vous avez des parents ? Doutez-en.
  • Vous pensez que vous connaissez votre date de naissance ? Doutez-en.
  • Vous pensez que 1 + 1 font 2 ? Doutez-en.
  • Vous pensez que la Révolution française a eu lieu en 1789 ? Doutez-en.
  • Vous pensez que vous êtes libres ? Doutez-en.
  • Vous pensez que ce je vous dis est important et vrai ? Doutez-en.

Mais attention, soyez prudents. N’affirmez pas que telle affirmation est fausse, telle affirmation est vraie. Agissez avec prudence. Je vous le dis encore : dans le doute, soyez prudents.


Vous ne voudriez pas remettre en cause un principe, faire l’inverse de ce principe, et le regretter ensuite. Simplement, doutez. Ce principe peut être vrai, ce principe peut être faux.
En fait, le plus connu des hommes ayant appliqué ce principe du doute, c’est René Descartes. Et c’est la raison pour laquelle ce René Descartes est un héros. Sûrement beaucoup d’êtres humains auront également eu le recul nécessaire pour comprendre qu’il leur fallait douter de tout maintenant. Ceux-ci sont également des héros.
L’histoire a retenu René Descartes, et j’aime bien l’idée de pouvoir attribuer à un visage une idée aussi importante et cruciale dans votre existence. (Et à ce stade vous pouvez également douter de mes affirmations : que René Descartes ait réellement appliqué ce principe, que René Descartes ait réellement un visage, que René Descartes ait réellement existé.)

Pourquoi douter de tout ? Tout simplement parce qu’il vous est IMPOSSIBLE d’en être certain. Reprenons les questions que je vous ai posées.


Vous avez donc une religion ou vous êtes agnostique ou vous êtes athée. Imaginez maintenant que vous soyez nés en Inde au Ve siècle. Quelle serait votre croyance ? Imaginez maintenant que vous soyez nés en Corée en l’an -50 de notre ère. Quelle serait votre croyance ? Imaginez maintenant que vous soyez nés en 2010 au cœur de la forêt amazonienne. Quelle serait votre croyance ? Imaginez maintenant que vous soyez nés il y a dix siècles sur une planète d’un autre système solaire. Quelle serait votre croyance ?
Il vous faut bien comprendre que votre religion est un phénomène social, ce sont les gens qui vous entourent qui vont ont transmis ces croyances. De même si vous n’avez pas de religion, c’est seulement parce que votre entourage a façonné votre façon de pensée et vous a conduit à être sans religion.
Vous pensez qu’être gentil avec les autres est bon, et qu’être désagréable avec les autres est mauvais ? Qu’il vaut mieux être poli. Pourquoi ? Peut-être parce que ça permet de vivre plus harmonieusement et que tout le monde soit respecté. Je vous répondrai, pourquoi vaut-il mieux que les gens soient respectés, pourquoi cela vaut mieux que votre propre confort ? Peut-être parce que ça permet à vous et aux autres d’être heureux ? Je vous répondrai, pourquoi vaut-il mieux que les gens soient heureux et pourquoi le malheur n’est-il pas mieux ? Pourquoi la guerre ne vaut pas mieux que la paix ?
Vous pensez avoir des parents ? Comment pouvez-vous le savoir ? Vous ne vous souvenez pas des premières années de votre vie, alors comment pouvez-vous le savoir ? Avez-vous fait un test ADN ? Êtes-vous sûr que l’on n’a pas trafiqué les résultats de ce test ? Vous ressemblez fortement à vos parents ? Êtes-vous sûr qu’ils ne vous ont pas choisi parmi beaucoup d’enfants, et qu’ils ont simplement sélectionné celui qui leur ressemblait le plus ?
Vous pensez connaître votre date de naissance ? Comment pouvez-vous le savoir ? Vous avez lu cette date sur votre carnet de naissance ? Vous avez recueilli les témoignages de la personne qui vous a mis au monde ? Vous êtes sûr que cette personne ne vous a pas menti, ou qu’elle ait tout simplement fait une erreur ?
Ces scénarios sont certes peu probables, mais ils introduisent une infime possibilité de doute. Ils introduisent à chaque fois cette petite question qui détruit toutes vos certitudes : il y a 1 chance sur 1 000 000 000 000 que ce se soit vrai. Mais si c’était sur CETTE chance que c’était tombé ? Vous pouvez détruire toutes vos certitudes.

Tout comme René Descartes, tout comme moi, tout comme toute personne qui s’est un jour posé les bonnes questions dans sa vie, vous devez détruire tout ce que vous pensiez savoir. Vous devez détruire tout ce que vous pensiez être vrai. Et le plus grand drame, c’est que vous allez réaliser qu’il y a beaucoup de choses dont vous étiez absolument certains qui vont tomber. C’est un voyage dangereux que je vous propose, parce qu’on n’en revient pas. Une fois que vous acceptez de faire tomber tous les préjugés sur lesquels vous aviez bâti votre vie, une fois que vous accepté de réexaminer tout ce que vous teniez pour 100% certain, vous prenez le risque de ne jamais pouvoir retrouver vos certitudes. Et elles peuvent faire mal. Si vous préférez vivre avec ces certitudes, parce qu’elles vous rendent heureux, je n’ai rien à vous reprocher et je vous conseille tout simplement de fermer ce livre et de reprendre vos activités. En fait, à titre personnel, je m’en voudrais de faire tomber une croyance qui vous rend très heureux, et que vous ne pourriez retrouver. Je serai plus heureux si vous êtes heureux. Mais si je vous propose cet acte de courage, si je vous propose de prendre du recul sur le monde, de questionner ce que vous teniez pour acquis, c’est pour la seule et unique raison que je pense que cette démarche pourra vous rendre heureux.


À ce stade, c’est donc à vous de choisir. Mais attention, c’est un choix radical que je vous propose ici, c’est tout ou rien. Si vous mettez en doute votre date de naissance mais pas votre religion, ce n’est pas la peine de continuer. Si vous mettez en doute votre religion mais pas votre date de naissance, ce n’est pas la peine de continuer.
En revanche, si vous choisissez de TOUT douter d’un bloc, alors je vous montrerai comment trouver la vérité. Comment rebâtir des certitudes. Comment être sûr et certain à 100% que quelque chose soit vrai. Car ce doute n’est qu’une étape, mais une étape nécessaire, pour arriver à une vérité pure et absolue.

C’est ça la grande, heureuse et bonne nouvelle que j’ai pour vous : si vous me faites confiances, si vous acceptez d’éradiquer et de supprimer tout ce que vous pensiez jusqu’alors, alors vous pouvez rebâtir tout votre monde, vous pouvez redécouvrir toutes les vérités, et vous verrez bien quelles sont les certitudes que vous aviez avant que vous avez pu retrouvées, et lesquelles vous avez remplacées.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ftehgi ?