YOLO

Rédigé par Charisme - - Aucun commentaire

Vous le savez peut-être déjà, YOLO est un acronyme pour : You Only Live Once.
En français :

Tu ne vis qu’une seule fois.

Derrière cet acronyme, c’est donc toute une philosophie de vie. Vous vous en foutez de tout le reste, ce qui compte c’est que vous ne vivez qu’une fois.

Si vous hésitez à faire quelque chose, alors YOLO : faites ce dont vous avez réellement envie.
Si vous n’osez pas faire quelque chose, alors YOLO : faites ce dont vous avez réellement envie.
Si vous n’êtes pas motivé pour quelque chose, alors YOLO : faites ce dont vous avez réellement envie.

YOLO, c’est la formule magique lorsque vous devez prendre une décision. Peu importe le reste, vous ne vivez qu’une seule fois. Faites ce dont vous avez réellement envie au fond de vous.
Ne vous préoccupez pas du regard des autres, ne vous préoccupez pas de vos réticences, allez-y. C’est maintenant que vous vivez.

Écoutez vos musiques préférées à fond, la nuit, et sentez la rébellion bouillonner

Rédigé par Charisme - - Aucun commentaire

C’est un des sentiments que j’aime le plus. Il se produit en de rares occasions, et c’est toujours un festival de bonheur quand il se produit. Embarquez dans cette expérience.


Je vais vous décrire la situation typique, que vous avez peut-être déjà vécue.
Vous êtes encore réveillés, au cœur de la nuit. Tout le monde est en train de dormir. Mais pas vous.
Vous êtes trop préoccupés. Vous sentez qu’il manque quelque chose à votre vie. Jusqu’à maintenant, vous avez vécu au gré du vent, là où les gens vous poussaient, là où les circonstances vous poussaient.
 

Vous prenez vos écouteurs, votre casque audio, et vous passez votre chanson préférée. Les paroles de cette chanson vous inspirent. Elles vous disent : bougez-vous. Elles vous disent : le temps de la passivité est fini, maintenant vous allez prendre votre vie en main, vous allez faire ce qui vous plait vraiment, vous allez prendre le contrôle de votre vie !
Votre regard se fige pendant que vos pensées s’affolent. Vous savez que la musique a raison. Vous ne voulez pas trop vous l’avouer, car cela impliquerait d’agir, cela impliquerait des changements, cela impliquerait du courage. Pourtant, vous savez que cette musique qui vous pousse à vivre, qui vous pousse à changer, qui vous encourage, a raison.
Alors, c’est sûr, c’est promis, aujourd’hui est un grand jour. Aujourd’hui vous allez changer.
Vous appuyez sur le bouton pour augmenter le son. Vous en voulez plus de cette force, de cette énergie qui vous envahit. Vous augmentez encore le son et vous vous laisser transporter par les paroles, par la mélodie.
Vous n’avez plus rien à faire de toutes obligations qu’on fait peser sur vous, de cette pression sociale, de cette tristesse, qui vous accablent. Désormais, vous allez vous libérez de tout ça. Vous allez faire voler en éclats toutes ces pressions.
Au fond de la nuit, blotti, avec votre musique pour énergie, vous avez déjà fait éclaté toutes ces pressions. La rébellion bouillonne dans votre esprit, vous allez enfin faire ce que vous aimez. Vous êtes déjà qui vous voulez vraiment être, vous réalisez déjà tous vos rêves !


La qualité de ce moment est améliorée selon les musiques que vous écoutez, si la mélodie et les paroles portent brillamment votre rébellion et vos rêves. N’hésitez pas à chercher quelles musiques vous correspondent. Souvent, elles portent un message, une réflexion sur la vie, elles sont entrainantes, elles sont inspirantes. Voir la liste de Musiques inspirantes qui vous motiveront.

On vous oubliera

Rédigé par Charisme - - Aucun commentaire

Un jour, vous disparaîtrez.


Un jour, toute votre famille et tous vos amis auront aussi disparu. Vous souvenez-vous de votre arrière-arrière-arrière-arrière-arrière grand-père ? Votre petite-petite-petite-petite-petite fille vous oubliera aussi.
Un jour, votre travail tombera en poussière.
Vous êtes une célébrité, vous avez quelque chose d’exceptionnel, vous êtes mentionné dans les livres d’histoire, vous avez été président ? Eh bien, vous disparaîtrez aussi.


Un jour, l’espèce humaine s’éteindra et tout ce que les hommes ont bâti s’éteindra avec.
Pour reprendre une comparaison populaire, si l’univers était représenté par une année de calendrier, l’espèce humain ne correspondrait même pas à la dernière seconde de la dernière minute de la dernière heure de la dernière journée du dernier mois de l’année. Et votre vie dans tout ça, au sein de l’espèce humain, n’aurait même pas plus de place. Qui que vous soyez.


Comprenez-bien que tout ce que vous avez fait n’est qu’une infime portion d’une infime poussière. La vérité, c’est que si on essayait de voir votre contribution dans cette poussière, on n’y arriverait même pas, tellement elle est petite.
C’est un sacré coup porté contre vos sentiments, contre vos espoirs, et contre votre personne. C’est très humiliant, et croyez-moi je suis le premier à en être blessé.
En vérité, je ne suis pas prophète et je ne peux pas vous assurer de ce que je viens de vous dire. Toutefois, tout porte à y croire. Vous trouvez ça déprimant ?


Alors réfléchissez-y à deux fois, car cette pensée que tout disparaîtra est neutre. Les conséquences et comment vous l’interprétez vous rendront malheureux ou heureux.


Voici comment je choisis de l’interpréter. Si tout ce que nous avons fait disparaîtra, cela veut dire que toutes mes erreurs disparaîtront. Cela veut dire que je peux TOUT me permettre et TOUT faire sans soucis, puisque je sais qu’à terme tout sera pardonné, tout sera oublié, tout aura disparu. Cela veut dire que je peux faire tout ce dont j’ai envie puisque rien n’est grave : au final, que l’on réalise des œuvres magnifiques ou laides, elles seront toutes oubliées.
Vous pouvez être heureux sans postérité. Vous pouvez être heureux sans laisser de trace dans l’histoire.

Ne faites pas dépendre votre bonheur de ce qu’on pensera de vous après votre mort, ne faites pas dépendre votre bonheur de gens que vous ne connaissez pas, que vous ne connaîtrez pas, dont vous n’êtes même pas sûr qu’ils existeront. Vous pouvez être heureux dès maintenant, vivre, explorer l’univers.

Fil RSS des articles de ce mot clé